The website is in French. Would you rather see it in English?


Écrit par Marloes

Postes à souder : à quoi dois-je prêter attention ?

Vous voulez souder et êtes à la recherche d'un poste à souder adapté. Plus facile à dire qu'à faire. Pour le soudeur amateur comme pour le soudeur professionnel, c'est un investissement considérable, et vous voulez donc être certain de choisir le poste à souder le plus approprié pour travailler le mieux possible. Ampérage, tension, taux de durée cyclique ; vous savez que ces caractéristiques sont importantes, mais quelques explications seraient les bienvenues. Bonne nouvelle ! Dans cet article, j'énumère les caractéristiques les plus importantes avec une courte explication pour vous.

1. Technique de soudage

Techniques de soudage

Avant d'acheter un poste à souder, il est important de savoir quelle technique de soudage vous allez utiliser. À quelques exceptions près, la plupart des postes à souder conviennent pour un type de processus de soudage. Le type de machine que vous devez choisir dépend des travaux que vous allez effectuer. En bref : le soudage à électrodes s'utilise pour de petits travaux d'entretien et de réparation et est populaire parmi les bricoleurs et les professionnels. Cette technique de soudage est la seule à pouvoir être utilisée à l'extérieur. Le soudage TIG est un processus de soudage relativement lent qui vous permet de réaliser des soudures d'excellente qualité. Le soudage MIG/MAG est la technique de soudage la plus rapide et est principalement utilisé pour des travaux à grande échelle et de gros projets.

2. Ampérage

Ampérage poste à souder

L'ampérage maximum d'un poste à souder indique la puissance à laquelle vous pouvez souder. La règle de base est la suivante : vous avez besoin de 40 ampères par millimètre d'acier. Ainsi, pour souder de l'acier de 10 millimètres, le poste à souder doit être capable d'atteindre un ampérage de 400. Il est donc important de réfléchir à l'avance à la puissance dont vous avez besoin pour effectuer vos travaux de soudage. De plus, sachez qu'au-delà d'une puissance de 200 ampères, vous avez besoin d'un courant de 400 volts. Un tel poste à souder ne peut pas être raccordé au réseau électrique normal.

3. Taux de durée cyclique

Taux de durée cyclique poste à souder

Afin d'éviter que le poste à souder ne chauffe trop, il s'éteint pendant un certain temps lorsque la température atteinte est trop élevée. On parle de taux de durée cyclique. Celui-ci vous permet de savoir avec quelle intensité vous pouvez utiliser le poste à souder. Le taux de durée cyclique à 100 % indique l'ampérage maximum pendant 10 minutes, c'est-à-dire en continu. Ne vous faites donc pas avoir par le terme « continu ». Il faut se baser sur un taux de durée cyclique de 60 % (c'est-à-dire 6 minutes de soudage d'affilée), car la plupart des travaux de soudage ne prennent pas plus de temps. Si, par exemple, le taux de durée cyclique à 60 % est de 160 ampères, ça signifie que vous pouvez travailler avec une tension de 160 ampères pendant 6 minutes. C'est suffisant pour souder des matériaux de 4 millimètres d'épaisseur. La machine doit ensuite refroidir pendant 4 minutes. Le taux de durée cyclique reflète donc la capacité d'un poste à souder. Lorsque vous choisissez un poste à souder, demandez-vous combien de temps vous voulez travailler d'affilée.

4. Fonction à impulsion

Fonction à impulsion poste à souder

Si vous prévoyez de souder de l'aluminium ou de l'acier inoxydable mince, une fonction à impulsion est nécessaire. Cette fonction permet au poste à souder de varier entre débit de base et débit de pointe. Cette fonction est disponibles sur les appareils de soudage TIG et MIG/MAG. Le soudage par impulsions génère moins de chaleur, de sorte que le matériau ne se déforme pas. Il n'y a presque pas d'éclaboussures et il est plus facile de souder, par exemple, en position verticale. De plus, la soudure est uniforme et de haute qualité, avec moins de risques d'erreurs de soudure. Avec une fonction à double impulsion, en plus de l'intensité du courant, le matériau est également impulsé. Le résultat est une très belle soudure : vous pouvez par exemple faire des « demi-lunes ».

5. Fonction de synergie

Fonction de synergie poste à souder

Le soudage MIG/MAG synergique (ou automatique) vous facilite la tâche. Les postes à souder équipés d'une fonction de synergie peuvent être réglés à l'aide d'un seul bouton. Il suffit d'entrer l'épaisseur du matériau à souder, et la machine règle automatiquement l'ampérage et la tension nécessaires. Vous pouvez également enregistrer des programmes de soudage. Si vous effectuez souvent le même type de travaux de soudage, vous trouverez facilement les réglages nécessaires dans les programmes enregistrés. L'utilisation d'un appareil de soudage avec fonction de synergie est donc très rapide, et comme le poste à souder détermine lui-même les bons réglages, l'utilisation est très simple.


© 1999 - 2019 - Coolblue N.V.
Avis des clients : 9,2 / 10 - 7.028 avis