The website is in French. Would you rather see it in English?


Écrit par Marloes

Souder de l'aluminium

De tous les matériaux à souder, l'aluminium est l'un des plus difficiles à travailler. Vous devez souder avec différentes intensités de courant afin de ne pas endommager l'aluminium. Mais avec suffisamment de connaissances, un bon équipement et une certaine dose de bon sens, vous pourrez aussi souder de l'aluminium de manière élégante et solide. Je vous explique les principes de base du soudage de l'aluminium dans cet article.

Exemples

Exemples de soudage d'aluminium

L'aluminium étant léger, il est beaucoup utilisé pour fabriquer des échafaudages et des échelles, par exemple. L'aluminium est également populaire dans l'industrie automobile, le modélisme ou pour la fabrication de cadres, de meubles ou d'œuvres d'art. La fonction d'impulsion existe également dans une variante double impulsion. Dans ce cas, l'intensité de courant est impulsée, mais aussi le matériau à ajouter. Vous obtenez ainsi de très belles soudures, des belles rangées de « demi-lunes » par exemple. C'est pourquoi cette technique de soudage de l'aluminium est beaucoup utilisée dans les travaux de décoration. La fonction double impulsion n'est possible qu'avec les soudeuses MIG/MAG.

Que vous faut-il ?

Matériel nécessaire pour souder de l'aluminium

Pour souder de l'aluminium, vous avez besoin d'une soudeuse TIG ou MIG/MAG avec fonction d'impulsion. La fonction d'impulsion assure le passage entre le débit de base et le débit de pointe. Le débit de pointe est nécessaire pour brûler à travers la couche supérieure, la couche d'oxyde. Son point de fusion est en effet plus élevé que celui de l'aluminium. Mais ensuite, vous risqueriez de faire des trous dans le matériau inférieur avec un débit de pointe et devez donc continuer à souder avec une puissance plus faible. Vous avez donc besoin d'une soudeuse avec une grande portée de puissance pour passer de l'un à l'autre. Le nom d'un poste de soudage indique déjà beaucoup de choses : l'abréviation AC indique que l'appareil est adapté au soudage de l'aluminium.

Astuces

Conseils pour souder de l'aluminium
  • Un problème récurrent lors du soudage de l'aluminium est que la soudure devient poreuse et donc fragile. Pour éviter ce problème, il est important de nettoyer et de dégraisser le matériau au préalable à l'aide d'une brosse. Si vous ne le faites pas, votre bain de fusion sera sali par l'hydrogène libéré, ce qui entraînera de la porosité. Pour cette même raison, assurez-vous que le niveau d'humidité soit faible dans la zone de soudage.
  • La stabilité de l'arc de soudage et du débit de gaz est également importante. Si ceux-ci sont perturbés, de l'hydrogène peut se retrouver dans le bain de fusion et vous n'êtes plus assuré d'une soudure solide et belle.
  • Venons-en maintenant au fil de soudage. Ce n'est pas pour rien s'ils sont emballés et livrés de manière bien précise. Assurez-vous que votre fil est propre avant d'allumer le poste à souder et de maintenir l'arc de soudage contre l'aluminium.

© 1999 - 2019 - Coolblue N.V.
Avis des clients : 9,2 / 10 - 7.028 avis