Liever in het Nederlands? | Nee

Solis EasyVac Pro Plus 571

Description Solis EasyVac Pro Plus 571

Garder les aliments au frais plus longtemps est facile avec le Solis Easy Vac Pro Plus 571. Cet appareil de mise sous vide entièrement automatique possède plusieurs modes de fonctionnement différents, pour aliments secs ou humides. Ainsi, vous avez le choix entre la mise sous vide automatique et manuelle. Avec la fonction spéciale marinade, vous marinez de la viande ou du poisson en quelques minutes seulement. La fonction 'direct seal' (scellement directe) permet également de conserver de façon optimale les aliments délicats ou sensibles à la pression. Le système de mise sous vide peut être utilisé avec du film alimentaire et des sachets fraîcheur d'une largeur maximale de 30 cm. Grâce au raccord pour tuyau vous pouvez faire le vide dans des récipients. Le Solic Easy Vac Pro Plus 571 est équipé d'un compartiment de rangement spécial pour le rouleau de film alimentaire et son support, afin de rassembler tous les accessoires et de ranger l'appareil en toute simplicité après usage.

Faites bouillir votre repas mis sous vide dans une casserole spéciale jusqu'à 100 degrés. Vous utilisez une casserole ordinaire ? Vérifiez avec un thermomètre de cuisine que l'eau ne dépasse pas les 75 degrés Celsius. Sinon, le sac plastique fondra contre les parois chaudes de la casserole.

Inclus par défaut

  • Mode d'emploi
  • Sachets de mise sous vide en deux formats différents
  • Tuyau de mise sous vide

Avis

Il n'existe pas encore d'avis dans votre langue avec le nombre d'étoiles que vous avez sélectionné. Cliquez ici pour lire tous les avis disponibles dans d'autres langues.

Caractéristiques

Produit

Code du fabricant
922.16
Référence produit
383336
Marque
Solis
Garantie
2 ans
Type de garantie
Garantie sur site

Caractéristiques physiques

Poids
2,15 kg
Matériau
Matière synthétique (Plastique)
Couleur
Argent
Largeur
40 cm
Hauteur
9,5 cm

Bingo

Solis EasyVac Pro Plus 571

Solis EasyVac Pro Plus 571

179, Temporairement épuisé

Déjà vu