Liever in het Nederlands? | Nee

Philips Series 3000 S3120/06

Avantages et inconvénients

  • Avantage :
    Après utilisation, rincez simplement la tête de rasage au robinet.
  • Avantage :
    Vous avez oublié de recharger le rasoir ? Aucun souci : il s'utilise aussi sur secteur.
  • Inconvénient :
    Ne dispose pas d'une fonction tondeuse pour définir les contours de la barbe ou tailler les favoris.
  • Inconvénient :
    Ce rasoir convient uniquement pour un rasage à sec, assez agressif pour la peau.

Description Philips Series 3000 S3120/06

Le Philips Series 3000 S3520/06 est le rasoir idéal si vous avez une barbe naissante et souhaitez passer au rasage électrique. Ce rasoir peut uniquement être utilisé à sec et convient donc parfaitement pour laisser votre peau s'habituer à l'intensité d'un rasoir électrique. L'appareil est entièrement rechargé en 8 heures et peut ensuite être utilisé pendant 50 minutes. Plus de batterie lors de votre rasage ? Branchez l'appareil sur secteur et poursuivez. Après le rasage, rincez tout simplement la tête de rasage au robinet.

Inclus par défaut

  • Capot de protection
  • Câble de chargement
  • Mode d'emploi

Combinaisons recommandées

  • Philips Series 3000 S3120/06 + Entretien

    • Philips Series 3000 S3120/06
    • Philips HQ110/02 Spray nettoyant
    67,98  66,68 
    10% de réduction sur l'accessoire
    Livré demain
  • Philips Series 3000 S3120/06 + Tondeuse à nez

    • Philips Series 3000 S3120/06
    • Philips NT3160/10
    74,98  72,98 
    10% de réduction sur l'accessoire
    Livré demain
  • Philips Series 3000 S3120/06 + Tondeuse à barbe

    • Philips Series 3000 S3120/06
    • Remington MB4125
    80,98  79,68 
    5% de réduction sur l'accessoire
    Livré demain

Avis

Il n'existe pas encore d'avis dans votre langue avec le nombre d'étoiles que vous avez sélectionné. Cliquez ici pour lire tous les avis disponibles dans d'autres langues.

Caractéristiques

Bingo

Philips Series 3000 S3120/06

Philips Series 3000 S3120/06

54,99 
Moins de 7 en stock

Déjà vu