The website is in French. Would you rather see it in English?


Écrit par Thierry

Quelle perceuse utiliser pour percer du bois ?

Percer une planche de clôture, un châssis, une table ou une armoire de cuisine : facile, non ? Ou bien est-ce un peu plus compliqué que de simplement prendre une perceuse avec le premier foret venu ? Vu la longueur du texte ci-dessous, vous ne serez pas très surpris d'apprendre qu'il faut faire attention à plusieurs choses. Tout commence bien évidemment par la base : quelle perceuse utiliser pour le bois ?

Bois

Percer dans le bois

Lorsque vous percez dans le bois, vous devez faire attention à la dureté du bois. Curieusement, ça n'a rien à voir avec les appellations « bois dur » et « bois tendre ». Ces appellations découlent de l'origine du bois : le bois dur provient des feuillus (il faudrait donc parler de bois de feuillu) et le bois tendre des conifères. Vous pouvez chercher ou expérimenter (et soyons honnêtes, c'est comme ça que vous allez faire) la dureté du bois. Dans les essences de bois comme l'épicéa et le pin, on pourrait presque percer un trou avec le doigt. À l'inverse, le chêne et les palissandres sont extrêmement durs. Mais quelle que soit la dureté du bois, il est possible de percer dedans.

Percer dans le bois

Les outils pour percer dans le bois n'ont pas beaucoup d'importance. Une perceuse sur batterie ordinaire convient parfaitement. Une perceuse à percussion convient aussi (tant que vous n'activez pas la fonction percussion), de même qu'un marteau perforateur (rotation uniquement, pas marteau). Si vous voulez percer du bois spécifique au niveau du format, utilisez une perceuse à colonne. Cette perceuse a le grand avantage que le foret et le bois restent bien en place, ce qui vous permet de travailler avec une grande précision.

Le bon foret

Le bon foret à bois

Vous avez choisi votre perceuse ? Vous y êtes presque, mais la chose la plus importante arrive encore : le choix du bon foret. Spécialement conçus pour le bois, il existe - vous l'aurez deviné - des forets à bois. Ces forets ont une pointe pointue avec laquelle vous pouvez déterminer très précisément où se trouve le trou de perçage. Il existe différents types de forets à bois : un foret à bois « standard » avec pointe de centrage pour les travaux classiques, un foret hélicoïdal pour les trous profonds et propres, une mèche à bois pour des trous larges, une fraise pour les trous où la connexion finale est enfoncée dans le bois et des scies cloches pour les très grands trous.

Conclusion

Percer dans le bois est peut-être ce qu'il y a de plus simple en matière de travaux. Mais comme pour beaucoup de travaux, vous devez choisir les bons outils pour le faire correctement. Si vous utilisez le mauvais foret, vous n'y arriverez pas.


© 1999 - 2019 - Coolblue N.V.
Avis des clients : 9,2 / 10 - 7.028 avis